×

Toute l'équipe de Sens public vous souhaite la bienvenue sur le nouveau site de la revue.
Prenez le temps de découvrir les changements que nous avons opérés dans cette nouvelle version.
À propos de cette version

Utilisateur

Jean-Yves Heurtebise

Informations
Articles (16)
  • nom
  • date
Notre but dans cet article sera d’extraire de l’étude combinée du Miroir de Tarkovski et de Persona de Bergman, un nouveau cadre transcendantal de la perception sensible de l’espace et du temps. Nous verrons comment au temps linéaire et chronologique, Tarkovski substitue à travers son film un temps sédimentaire où …
Dans ses livres sur le cinéma, Deleuze le définissait comme un art de la présentation visuelle indirecte (Image Mouvement) ou directe (Image Temps) du temps (Deleuze 1983, 1985). Alors que les écrits de Tarkovski sont une référence constante, Deleuze ne consacre pourtant pas d’étude spécifique sur les formes du temps …
L’idéal serait de faire avec la Chine ce que Barthes avait fait pour le Japon. Partir d’expériences singulières parce que quelconques pour réverbérer un sentiment vague mais insistant. Avec les mots de la langue dont on part introduire une brèche dans la muraille des signes. Ce ne serait pas un …
Monsieur Albert Fert est le dernier Prix Nobel de Physique. C’est le douzième prix Nobel de Physique Français, après ceux reçus par les Professeurs Pierre Gilles de Gennes, Georges Charpak, et Claude Cohen-Tannoudji. Cet entretien a été réalisé par Jean-Yves Heurtebise, docteur de Philosophie, à la suite d’une journée de …
L’étude du cinéma politique nous permet de repenser le rapport entre philosophie, politique et esthétique : la vérité implique un effort sur soi qui permet de se dégager d’habitudes empêchant de voir la beauté du monde et suscite le désir d’une construction collective de la réalité.
Le film de Sidney Lumet, {Douze hommes en colère}, sera analysé comme l’exemple type d’une définition constructiviste et interactionniste de la vérité propre au cinéma politique.
Le problème philosophique est de savoir comment définir cette notion de Désordre : est-ce que, par Désordre, il faut entendre, de façon négative, la fin de l’ordre naturel supposé universel, éternel et nécessaire remplacé par un mouvement de décomposition thermodynamique de toutes choses ou est-ce que, par Désordre, on pourrait …
Les définitions classiques de l’homme à la fois comme animal politique et sujet de raison renvoient à une profonde unité : la politique comme mode d’organisation sociale des corps et la science comme mode d’organisation expérimentale des faits se définissent à travers un processus de coévolution. De fait, la raison …
Dossiers (3)