×

Toute l'équipe de Sens public vous souhaite la bienvenue sur le nouveau site de la revue.
Prenez le temps de découvrir les changements que nous avons opérés dans cette nouvelle version.
À propos de cette version

Dossiers2010/01/19

Embrasser le 21e siècle, enfin ?

Informations
  • Résumé
  • Mots-clés (2)
Texte

Plus de vingt ans après la chute du Mur, tout se passe comme si une certaine nostalgie du passé flottait sur notre époque, la condamnant à n’être que « post-1989 », et comme s’il fallait s’attendre à ce que les choses reprennent un jour leur cours « normal ».

Mais les attentats du 11 septembre 2001 ont agi sur l’esprit comme un révélateur, nous indiquant brusquement que le monde était en train de changer. Huit années plus tard, une crise financière puis économique a fait trembler le monde et comme achevé de marquer le passage d’un âge à un autre.

La financiarisation des échanges, la montée des inégalités, la raréfaction présumée des ressources énergétiques, le réchauffement climatique, une crise identitaire à l’échelle des nations, une planète au destin incertain, ce sont là quelques-uns des aspects les plus inquiétants qu’ont dévoilés les premiers rayons du 21e siècle.

Nécessité d’une meilleure intelligence du monde, nouveau, heureux cosmopolitisme – surtout parmi les générations les plus jeunes –, réduction de la pauvreté aux quatre coins du globe, technologies mises au service de la démocratie, conjonction des forces pour lutter contre les maux qui nous rongent : les défis et les chances que la mondialisation soulève nous offrent pourtant également une espérance, cette idée que le salut d’une certaine humanité est à trouver en nous-mêmes.

En tout état de cause, nous n’avons pas le choix : cette époque est la nôtre, et c’est de manière lucide qu’elle doit être embrassée.

« Il faut être absolument moderne », cette injonction d’Arthur Rimbaud, nous en faisons même notre torche pour avancer.

C’est dans cet esprit qu’en 2010, Sens Public entend publier les points de vue de douze personnalités qui dévoileront chacune à leur manière leur vision d’un thème dont ils méditent le présent et n’ignorent souvent pas le devenir.

Articles (7)
L'Europe n'a pas su transformer son avance technique et scientifique en projet démocratique universel. La mondialisation articule des espaces plus autonomes qu'il n'aurait semblé possible voici une cinquantaine d'années et le risque existe que la liberté d'expression subisse des restrictions imposées par de puissantes institutions que gère une élite très …
Saskia Sassen explore ici la manière dont la créativité du capitalisme avancé a pu conduire à la crise des crédits hypothécaires (subprimes) aux USA. Au passage, elle découvre un lien secret entre la spéculation financière et une approche purement abstraite des réalités territoriales. Là où l'homme du commun assure que …
Alors que la plus grave des crises économiques depuis 1929 a conduit à celle, profonde, du politique en Occident en 2010, touche peut-être à sa fin une ère initiée il y a un demi-siècle par le style, inédit jusque là, de la campagne de John Kennedy, et par un leadership …
Individus réduits à l’état d’équations économiques, ballotés par l’usage des nouvelles technologies et incapables de penser le monde qui vient ou la vie qu’ils mènent : peut-être notre siècle naissant manque-t-il de philosophes, de ceux qui pourraient offrir aux uns et autres de se tracer un chemin dans un monde …
Saskia Sassen explore ici la manière dont la créativité du capitalisme avancé a pu conduire à lacrise des crédits hypothécaires (subprimes) aux USA. Au passage, elle découvre un lien secret entre la spéculation financière et une approche purement abstraite des réalités territoriales. Là où l'homme du commun assure que la …
Normalienne et agrégée de lettres, l'écrivain Geneviève Brisac a rejoint les Éditions de l'Olivier en 1994, après trois livres publiés chez Gallimard. Elle est aussi éditrice pour les enfants et adolescents à l'École des Loisirs. Le Prix Femina lui a été attribué en 1996 pour "Week-end de chasse à la …
Conseiller diplomatique du président François Mitterrand, ministre des Affaires étrangères sous Jacques Chirac, auteur d’un rapport sur "la France et la mondialisation" pour Nicolas Sarkozy : à l’évidence, peu d’hommes ont exercé dans la France contemporaine une aussi grande influence sur sa politique extérieure qu’Hubert Védrine. Depuis son départ du …